in

Que diriez-vous de dormir dans une prison réaménagée en hôtel ?

Crédits : Het Arresthuis
Que diriez-vous de dormir dans une prison réaménagée en hôtel ?
noté 5 - 2 vote[s]

Vous aimez les weekends hors du commun ? Les escapades mémorables ? Que diriez-vous de passer un séjour en prison ? Bon, il s’agirait plutôt de dormir dans une ancienne prison transformée en hôtel. Vous bénéficierez bien évidemment de tout le confort attribué à un hôtel : grand lit, draps propres, salle de bains, équipements, service de nettoyage, etc. ! Découvrez s’en davantage sur cette transformation atypique dans cet article.

Vous vous demandez où est-ce que peut se situer cette prison ? Figurez-vous qu’elle est installée aux Pays-Bas. Contrairement à la France, ce pays connait une baisse du taux de criminalité important, engendrant même la fermeture de certaines prisons en raison d’un manque de prisonniers. Stupéfiant, n’est-ce pas ? Alors, afin d’éviter que ces bâtiments vides ne le restent, le gouvernement a proposé d’accueillir une nouvelle population : des clients d’hôtels. Ils ont embelli considérablement les lieux pour proposer un haut standing à ces nouveaux logés.

Les Hollandais n’ont pas assez de détenus, un succès à souligner mais il a toutefois fallu penser à l’avenir de ces établissements pénitenciers vides. Depuis 2013, 19 prisons ont été fermées alors que la France souffre, elle, d’une surpopulation carcérale. Mais, trêve de comparaison, le gouvernement a fait face à cette nouvelle configuration en choisissant d’en faire des logements. Des logements bien particuliers comme vous pouvez le constater sur les images. Alors que quelques uns ont été proposés pour l’accueil de migrants, d’autres se sont transformés en somptueux hôtels.


Celle que vous voyez ici est l’ancienne prison Het Arresthuis, proche de l’Allemagne, construite sur la commune de Ruremonde. Elle a terminé son rôle de prison en 2007 et a renaît de ses cendres en 2011 sous la forme d’un bel hôtel, prêt à accueillir de nombreux touristes. On y trouve alors 40 chambres dont 4 suites de luxes savamment nommées : « The Lawyer » (« L’avocat »), « The Governor » (« Le gouverneur »), « The Judge » (« Le juge ») et « The Jailer » (« Le prisonnier »). Ils surfent ainsi sur l’origine atypique du lieu. Toutefois, il ne s’agit pas d’un petit hôtel qui conviendrait à toutes les bourses : comptez au minimum 126 euros pour y passer une nuit. A méditer !



Source

Vous aimerez aussi :

Bolivie : appréciez l’architecture étonnante de ces façades !

Belgique : visitez le plus petit hôtel d’Anvers avec ses 2,4 mètres de large seulement !

Séoul : découvrez le stupéfiant concept d’un “café dessiné”