in ,

Climatiseur fixe ou climatiseur mobile : les infos à savoir avant de se décider

Crédits : iStock

Si l’été est généralement un moment attendu tout au long de l’année, notamment parce qu’il est synonyme de vacances et de repos, certains redoutent également ce moment durant lequel la température peut devenir insupportable. La chaleur ne convient effectivement pas à tout le monde, et si certains adorent pouvoir profiter de cette hausse du mercure, d’autres au contraire préfèrent se cloîtrer à la maison en attendant impatiemment l’automne. D’ailleurs, c’est à cette période de l’année que les ventes de ventilateurs et autres climatiseurs sont à leur apogée, afin de rafraîchir au mieux l’intérieur, et ne pas trop souffrir des températures élevées. Seulement, lorsque vous vous rendez dans un magasin pour choisir l’appareil qui sauvera votre été, vous faites généralement face à une grande diversité de propositions, et si vous n’êtes pas un minimum renseigné sur le sujet, vous pouvez alors rapidement vous perdre parmi l’offre importante. Voici donc quelques astuces simples pour choisir le meilleur climatiseur fixe ou mobile, qui conviendra le mieux à votre mode de vie et à votre domicile.

Climatiseur mobile : moins cher, mais moins efficace

Lorsque vous vous rendez en magasin en quête du parfait climatiseur, une première question se pose : vaut-il mieux opter pour un climatiseur fixe ou bien mobile ? Cela dépend bien évidemment de l’usage que vous comptez en faire, ainsi que de votre budget.

Le climatiseur mobile est effectivement bien souvent apprécié par les personnes qui ne peuvent pas se permettre de dépenser beaucoup d’argent. Il s’agit en effet d’appareils moins onéreux, qui séduisent donc les personnes qui souhaitent se rafraîchir à petit prix (il est possible d’en trouver dans le commerce à partir de 300 euros). Autre grand avantage d’un climatiseur mobile : comme son nom l’indique, il peut être transporté dans toutes les pièces de la maison. Cela permet ainsi de rafraîchir uniquement les pièces dans lesquelles il y a une présence. Toutefois, un climatiseur mobile n’est malheureusement pas aussi efficace qu’un climatiseur fixe. Il n’est effectivement pas aussi puissant, et ne convient donc probablement pas à des personnes vivant dans des régions vraiment très chaudes. De plus, il peut être encombrant comme il se trouve directement sur le sol. Il possède également un grand tuyau qui doit être à proximité d’une ouverture sur l’extérieur (une fenêtre ou une porte entrebâillée par exemple), ce qui n’est pas forcément très pratique. Enfin, les climatiseurs mobiles peuvent aussi être relativement bruyants, ce qui peut être très pénible au quotidien.

On retrouve deux types de climatiseurs mobiles : les monoblocs (qui possèdent le tuyau relié à l’extérieur) et les splits. Ces derniers sont composés de deux blocs distincts : un condenseur extérieur qui permet d’évacuer l’air chaud, et une unité intérieure délivrant l’air frais. Si un climatiseur split est également mobile, il n’est toutefois pas aussi facile à déplacer qu’un monobloc. Il est aussi un peu plus onéreux (comptez environ 700 euros), mais aussi bien moins bruyant.

En ce qui concerne l’entretien, il est à la charge du propriétaire du climatiseur, il faut donc être très attentif à cela afin de le garder le plus longtemps possible.

Crédits : Manolo Yllera : Jaime Beriestain Studio

Climatiseur fixe : la garantie d’une pièce fraîche

S’il n’est pas forcément accessible à tous les budgets (il faut compter au moins 1000 euros, hors frais d’installation), il faut bien reconnaître que le climatiseur fixe est bien plus efficace que le mobile. On le retrouve en principe fixé en haut d’un mur, ce qui a l’avantage de ne pas du tout encombrer le passage. Cependant, cela peut également représenter un inconvénient pour certaines personnes en termes de décoration. Le climatiseur prend effectivement un peu de place, et peut parfois faire un peu « tache » au milieu de toute une décoration. Cela reste tout de même un petit détail lorsqu’on sait à quel point sa fraîcheur peut être agréable.

Comme pour un climatiseur mobile split, le climatiseur fixe split se compose de deux parties : une à l’intérieur du logement qui va répandre l’air frais, et l’autre à l’extérieur qui va expulser la chaleur. La partie extérieure prend toutefois un peu de place, et ne convient donc pas forcément aux personnes qui n’ont pas de balcon ou de jardin. Dans ce cas de figure, il est alors possible de la fixer directement sur la façade du bâtiment. Cependant, il faut, pour cela, demander l’autorisation au syndic de copropriété dans le cas d’un immeuble.

Bien évidemment, le climatiseur fixe est bien plus efficace qu’un modèle mobile. Il possède effectivement une puissance inégalable, et reste relativement discret. Un point important pour ceux qui décident de placer le climatiseur dans la pièce de vie par exemple.

Avant de se lancer dans l’achat d’un climatiseur fixe, il est important de se tourner vers un professionnel, qui saura exactement trouver le modèle idéal. Il est en effet important de prendre en compte certains paramètres, comme la superficie de la pièce à rafraîchir, les besoins du foyer et la possibilité ou non de l’installer dans le logement. Le choix du climatiseur ne se fait pas à la légère.

En ce qui concerne l’entretien d’un climatiseur de ce genre, il est nécessaire de faire appel à un professionnel. Cela implique donc une fois de plus des coûts, qu’il faut absolument prendre en compte au moment de l’achat de l’appareil. Si certains modèles possèdent un signal qui permet d’indiquer qu’il est nécessaire de faire l’entretien du climatiseur, ce n’est pas le cas de tous. Or, il est absolument indispensable de ne pas négliger cette partie, car à terme, l’appareil peut devenir défectueux si ce n’est pas fait. Ainsi, toutes les deux à trois semaines, il est nécessaire de nettoyer le filtre, qui peut accumuler des particules. Cette étape est parfaitement réalisable sans l’aide d’un professionnel. Toutefois, un entretien tous les cinq ans est indispensable pour garder un climatiseur en bon état de marche. Les dépenses pour l’entretien d’un climatiseur fixe oscillent entre 100 et 300 euros par mois.

Comment utiliser un climatiseur ?

Il est important de rappeler que l’achat d’un climatiseur n’est pas sans conséquence, et peut notamment être vecteur de pollution. Il s’agit effectivement d’appareils très gourmands en électricité, qu’il faut donc utiliser avec modération. Il est donc recommandé de laisser un climatiseur allumé en continu, mais à une température pas trop basse. En cas d’absence, plutôt que de l’éteindre, il vaut mieux régler la température et l’augmenter un peu. En règle générale, il est conseillé de garder un écart de température entre l’intérieur et l’extérieur d’environ 7 °C. De plus, pour une bonne utilisation d’un climatiseur, il est indispensable de ne pas avoir de fuite de fraîcheur. Avant l’achat, il est donc important de bien vérifier que le logement soit bien isolé. Enfin, au quotidien, et lorsque le climatiseur est en marche, il faut systématiquement garder les volets fermés la journée pour éviter de faire entrer la chaleur, et aérer le soir lorsque les températures sont un peu plus basses.

Comment faire son choix ?

Le choix du climatiseur parfait peut totalement changer d’un foyer à l’autre. Il s’agit effectivement d’une décision très personnelle, qui doit être prise en fonction du quotidien des personnes vivant dans le logement. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il ne faut surtout pas hésiter à se tourner vers des professionnels, qui sauront parfaitement aiguiller dans ce choix important. Cela dit, ces quelques pistes peuvent déjà vous permettre de vous faire une idée de ce qui vous correspondrait le mieux.