in ,

Rénovation énergétique : quelles aides en 2022 ?

© Alberto-Masnovo - iStock

Vous souhaitez changer de chaudière pour réduire vos factures de chauffage ? Vous envisagez d’améliorer l’isolation de votre logement ? Peu importe la raison, il est temps pour vous d’entamer des travaux de rénovation énergétique au sein de votre maison ! Le problème… c’est que la facture peut rapidement grimper. Heureusement, de nombreuses aides existent afin de favoriser la rénovation énergétique. On fait le point afin que vous puissiez savoir auxquelles vous pourrez prétendre. 

L’Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

La particularité de ce prêt réside dans le fait que vous n’avez pas à avancer de trésorerie et surtout, que vous ne payez pas d’intérêts sur l’argent emprunté. Pour les offres de prêt émises à compter du 1er janvier 2022, le montant maximal de l’Éco-PTZ est compris entre 7 000 € et 50 000 € selon les travaux à financer. Il peut être accordé sous conditions jusqu’au 31 décembre 2023 à un propriétaire bailleur ou occupant ainsi qu’à un syndicat de copropriétaires.

MaPrimeRénov

C’est une aide forfaitaire qui est à demander en ligne avant de réaliser vos travaux et qui est versée rapidement une fois qu’ils sont achevés. Elle s’adresse à tous les ménages, ainsi qu’aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs. Le montant de MaPrimeRénov’ est calculé en fonction des revenus du ménage ainsi que de l’efficacité énergétique des travaux réalisés. Jusqu’au 31 décembre 2022, l’installation d’une chaudière à énergie renouvelable bénéficie d’une aide supplémentaire de 1000 € !

© bodnarchuk – iStock

La prime “Coup de pouce économie d’énergie”

Ce dispositif se présente sous deux formules : le “Coup de pouce chauffage” et le “Coup de pouce isolation”. Elles permettent donc de financer le remplacement de son système de chauffage ou l’amélioration de l’isolation de son logement. Tous les ménages peuvent en bénéficier et le montant de ces primes dépend du niveau de ressources du foyer.

Le dispositif Denormandie

Prolongé jusqu’au 31 décembre 2022, ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu si vous achetez un logement à rénover. Attention toutefois, le logement acheté et rénové doit impérativement se trouver dans l’une des 222 villes bénéficiaires du programme « Action coeur de ville ». Les travaux doivent représenter au moins 25 % du prix du logement acheté.

La TVA à 5,5 %

En ce qui concerne les travaux d’amélioration de la qualité énergétique, sachez que vous pouvez bénéficier de la TVA réduite sur certains travaux. Votre logement peut être une résidence principale ou secondaire, mais il doit être achevé depuis plus de 2 ans.

Le chèque énergie

C’est une aide nominative au paiement des factures d’énergie du logement ou bien pour des travaux de rénovation. Son montant varie de 48 € à 277 € par an et il est calculé en fonction de votre revenu fiscal de référence (RFR) ainsi que de votre consommation. Vous pouvez vérifier votre éligibilité en vous munissant de votre numéro fiscal, puis en vous rendant sur le simulateur proposé par le ministère de la Transition écologique.

L’exonération de la taxe foncière

Certaines collectivités (communes, départements…) proposent une exonération totale ou partielle et temporaire de taxe foncière aux ménages qui réalisent des travaux d’économie d’énergie. Cette exonération a généralement une durée de 3 ans. Le montant total des dépenses payées par logement doit être supérieur à :

  • soit 10 000 € l’année précédant l’année d’application de l’exonération ;
  • soit 15 000 € au cours des trois années précédant l’année d’application de l’exonération.