in ,

Poêle à bois ou poêle à granulés : quels avantages et inconvénients ?

Crédits : C. Mionnet

Lorsque le froid pointe le bout de son nez, le choix du poêle à bois ou à granulés devient un vrai dilemme. Ces deux chauffages se ressemblent dans la part écologique, esthétique et surtout économique ! Les poêles s’installent généralement dans la pièce de vie principale pour la chauffer un peu plus que le reste de la maisonnée. Mais alors, quelles sont les différences entre le poêle à bois et le poêle à granulés ? Comment faire son choix ? Voici quelques pistes pour vous aiguiller selon vos besoins.

Le poêle à bois

Les avantages du poêle à bois

Le choix du poêle réside principalement sur vos besoins. Le poêle à bois s’alimente par des bûches en bois, ce qui rend son utilisation très simple. Il est capable de chauffer rapidement une pièce ou même plusieurs si celles-ci sont proches. Au fil du temps, il se révèle l’un des appareils de chauffage des plus écologiques. En effet, on retrouve dans le poêle à bois ecodesign des systèmes de chauffages à bois très performants, mais tout en réduisant au maximum l’impact environnemental. Contrairement à une cheminée classique, la poêle à bois possède un système de circulation d’air ce qui améliore la performance de chauffage et limite les pertes de chaleur.

Côté coût, les bûches de bois sont moins chères que les granulés. Il faut compter en moyenne 3 à 3,5 centimes par kWh PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur). Pour l’achat du poêle à bois, il y’en a pour toutes les bourses, mais comptez en moyenne entre 1000 et 2000 euros. Encore une fois, il est moins cher qu’un poêle à granulés.

Et pour finir, on peut citer l’odeur du bois qui se dégage dans la pièce et les crépitements du feu qui offre une ambiance chaleureuse et cosy à votre intérieur.

poele bois
Crédits : HelenLord – Pixabay

Les inconvénients du poêle à bois

L’inconvénient principal du poêle à pois c’est l’étendue de la chaleur qui est limitée. La diffusion de la chaleur se fait par rayonnement, il est donc plus stratégique de placer le poêle au rez-de-chaussée et dans la pièce centrale de la maison.

Les bûches doivent être changées régulièrement, environ toutes les 4 heures pour une bûche classique et 12h pour une bûche densifiée. Enfin, il faut compter 2 ramonages par an.

Le poêle à granulés

Les avantages du poêle à granulés

Le poêle à granulés est idéal pour une diffusion de la chaleur plus longue. Les granulés proviennent de sciures de bois, ce qui fait une grande différence avec le poêle à bois. C’est sa diffusion par ventilation qui permet de chauffer plus longtemps sur une plus grande surface. Les granulés sont généralement stockés dans de grands sacs, à l’intérieur pour éviter l’humidité. Ils prennent moins de place que le bois, que l’on stocke généralement dehors pour le faire rentrer. Le réservoir automatique du poêle à granulés permet de le rendre automne jusqu’à 48 heures. Enfin, il est programmable en temps, mais aussi en température pour s’aligner avec le temps et faire des économies en plus.

poele granulés
Crédits : Pxhere

Les inconvénients du poêle à granulés

L’inconvénient principal du poêle à granulés c’est qu’il coûte plus cher que le poêle à bois dans son utilisation. Il faut compter en moyenne entre 4,7 et 6,7 centimes par kWh PCI, soit 1,5 fois de plus que les dépenses du poêle à bois. Les granulés coûtent également plus cher que les bûches de bois. Le poêle à granulés a aussi besoin d’un raccordement électrique et nécessite une vérification professionnelle tous les 2 ans. Pour que la chaleur se diffuse, il y a un ventilateur qui sera un peu plus bruyant. Enfin, le système étant plus complexe qu’un poêle à bois, le prix d’achat est plus élevé, comptez en moyenne entre 4 000 et 6 000 euros.