in

Paris : la métamorphose d’une maison de ville bien défraîchie

Crédits : montage photos Desidees.net
Paris : la métamorphose d’une maison de ville bien défraîchie
noté 3 - 3 vote[s]

Si vous êtes à la recherche d’inspiration pour transformer votre logement ou si vous aimez découvrir des métamorphoses surprenantes, cet article devrait vous plaire. Tout se déroule dans le 10e arrondissement de la capitale française, dans une maison de ville à trois étages. Laissée dans son jus depuis bien trop longtemps, il était presque question de la détruire en raison de nombreux problèmes d’infiltrations, de fuites d’eau, de moisissures. Mais le sort lui réserva toute autre chose lorsque le propriétaire transmit cette maison à son fils.

Lorsque le fils du propriétaire reçut cette maison en mauvais état, il décida de prendre les choses en main. Elle restait pleine de charme et en plus, très bien située à Paris, près du canal Saint Martin. C’est alors qu’il fit appel à des architectes : Alia Bengana et Capucine de Cointet. Huit mois de travaux commencèrent et le résultat est sans appel : magnifique ! Finis les problèmes d’humidité et d’isolation, cette demeure est désormais moderne avec une tendance industrielle. Découvrez sans plus attendre la transformation de quatre niveaux, 110 m2 de surface habitable pour la somme de 400 000 euros.

La maison vue de l’extérieur, avant les travaux

Elle se trouve entre deux maisons et peu lumineuse puisqu’exposée Nord. Tout l’enjeu est de lui apporter plus de lumière malgré la mauvaise orientation. La façade se présentait également comme très abîmée, en raison du manque d’entretien et des problèmes d’infiltrations.

Une façade pleinement rafraîchie, après les travaux

Finie la moisissure, désormais le mur est écru avec de belles ouvertures en bois. Le vitrage est plus moderne, laisse davantage passer la lumière et un treillage a été installé sur la façade. Les plantes grimpantes vont pouvoir s’épanouir sur ce mur.

Une belle salle d’eau turquoise au deuxième étage

Les carreaux de ciment hexagonaux au sol apportent indéniablement du charme à cette pièce. Le choix des couleurs est avisé, offrant de la luminosité et de la gaieté à l’ensemble. La douche à l’italienne propose un moment de confort.

La chambre des enfants au deuxième étage

Toujours au deuxième étage, la chambre des enfants est neutre, pour convenir à tous les genres. Désirant partager leur chambre ensemble, chacun se retrouve dans cet espace. Un soubassement peint en vert fait office de tête de lit.

La salle de bains de la suite parentale

Elle laisse rêveur, cette suite. Une verrière sépare délicatement la salle de bains de la chambre. Des carreaux de ciment se retrouvent au sol, dans des tons plus sombres que pour la première salle d’eau. Une baignoire semi-îlot est proposée pour se prélasser dans une tendance rétro.