in ,

La véranda : une extension abordable !

Crédit photo : Vie & véranda

Nous sommes constamment en recherche de place dans notre maison. Que ce soit pour stocker des affaires, créer une salle à manger indépendante ou encore un bureau ; nos maisons évoluent. Il est aujourd’hui plutôt simple, rapide et économique d’agrandir sa maison et de pouvoir gagner une pièce supplémentaire. Plusieurs solutions existent mais l’une d’entre elles se détache des autres : la véranda. Quels matériaux choisir ? Quel coût ? Quelle est la procédure à suivre ?

La véranda est une pièce ouverte sur l’extérieur. Elle peut être construite avec des matériaux différents et servir ainsi de nouvelle pièce qui peut être utilisée toute l’année ; aussi bien en été qu’en hiver.

Construction d’une véranda : quelles procédures administratives ?

Tout d’abord et avant de prévoir la construction d’une véranda, il faut connaître la législation sur sa construction. En moyenne, cette extension de maison mesure 20m2 et cette dimension n’est pas anodine. En effet, jusqu’à 20m2, vous n’augmenterez ni votre taxe d’habitation ni votre taxe foncière.

En ce qui concerne la procédure administrative, vous devrez juste déposer une déclaration préalable de travaux en mairie si la véranda n’excède pas :

  • 20 m2  
  • ou 40 m² si elle est située sur une zone dotée d’un PLU (Plan Local d’Urbanisme).

Au-delà de 20m2, il faudra penser à demander un permis de construire. 

Véranda : quels matériaux et quels prix ?

Il existe de multiples possibilités de matériaux de construction pour une véranda et les prix diffèrent suivant votre choix. Pour une véranda de 20m2 et sans travaux de maçonnerie les prix vont du simple au double.

L’aluminium est le matériau le plus utilisé pour la construction d’une véranda car il possède le meilleur ratio qualité prix. Avec un entretien facile et d’une bonne isolation, il s’adapte à tous les styles bien qu’il ne soit pas porteur. Comptez entre 20 et 25 000 euros.

Le bois est le matériau le plus noble, durable et le meilleur isolant mais nécessite un entretien plus régulier. Comptez entre 20 et 35 000 euros.

Le PVC reste le moins cher du marché et exige peu d’entretien. Il reste cependant moins esthétique et robuste. Comptez entre 15 et 20 000 euros.

L’acier et le fer forgé disposent de toutes les colories possibles et supportent tous types de toitures. Cet alliage a besoin d’un traitement antirouille. Comptez entre 40 et 50 000 euros.

En conclusion, une véranda est une vraie plus-value pour votre maison. Peu importe le matériau choisi, faites confiance à un professionnel pour pouvoir profiter de cette extension qui agrandira votre maison et vous fera profiter d’un bel espace supplémentaire.

Articles reliés :

Véranda : 8 conseils pour l’aménager comme il se doit

Véranda contemporaine : 18 extensions pour illuminer son logement

24 idées de vérandas contemporaines !

En partenariat avec

logo vie & véranda, fabricant de véranda et pergola