in

Porte-vélos : comment partir sereinement en vacances avec son vélo ?

Crédits : Solovyova / iStock

Lorsque le temps est propice aux activités extérieures et particulièrement pendant les grandes vacances d’été, les balades à vélos sont de plus en plus courantes. Vos bagages sont prêts et vous aimerez vraiment emporter votre fidèle bicyclette avec vous. Lorsqu’on prévoit de voyager en voiture, ce genre de projet se réfléchit en amont. Alors quelles sont les possibilités offertes aux voyageurs qui sont en voiture pour transporter leur deux-roues dans les meilleures conditions ? Y a-t-il des règles à respecter pour un tel transport ? Voici quelques éléments de réponses qui pourront vous aider à y voir plus clair.

Sur le toit de la voiture

L’une des techniques les plus utilisées c’est le porte-vélos qui se place sur le toit de la voiture. Il vous sera nécessaire de posséder des barres de toit sur le véhicule pour fixer votre vélo. Cette méthode est compatible avec presque toutes les voitures et elle permet de transporter 1 à 4 vélos. Le montage est relativement simple et rapide. Les vélos ont simplement besoin d’être fixés avec le mécanisme prévu à cet effet. Il est possible d’ajouter des sangles pour améliorer le maintien.

Le seul point faible de ce type de porte-vélos est la perte aérodynamique du véhicule ce qui peut entraîner une petite augmentation de la consommation de carburant et légèrement perturber le confort de conduite. Attention à la nouvelle hauteur de la voiture avant de passer les tunnels !

La boule d’attelage

Autre méthode que l’on aperçoit souvent sur la route des vacances, c’est le porte-vélos sur boule d’attelage. Il s’installe si le véhicule possède une boule d’attelage en se clipsant sur cette dernière. Le porte-vélos prend la forme d’un cadre. Les vélos sont maintenus par des attaches et des sangles. Il existe principalement deux types de porte-vélos d’attelage : l’un où les vélos sont suspendu et le second où les vélos reposent sur une plate-forme. Pour faire votre choix, rendez-vous sur le site de Rameder qui propose une grande sélection de porte-vélos d’attelage. C’est la méthode idéale pour les longs trajets. De plus, pour avoir un accès au coffre, certains peuvent s’incliner. Ce porte-vélos est à préconiser si les vélos sont lourds, électriques ou si le transport de vélos est fréquent. L’installation des deux-roues reste assez simple, car les attaches se situent à hauteur d’homme. D’ailleurs sur certains modèles une rampe de chargement est disponible. Comparé au porte-vélos sur toit, il n’augmentera pas la consommation de carburant.

porte-vélos
Crédits : Solovyova / iStock

Au niveau du coffre

Pour un transport plus économique, il est possible d’utiliser le porte-vélos sur coffre, aussi appelé porte-vélos sur hayon. Cependant, il faut savoir que ce dernier n’est pas compatible avec tous les véhicules, veillez à vous renseigner avant l’achat. Ce porte-vélos réduit la visibilité dans la lunette arrière, il faut donc rester vigilant lors des longs trajets. Un ajout de plaque minéralogique peut être à prévoir si le porte-vélos masque celle du véhicule. Ce porte-vélos s’oriente vers une utilisation occasionnelle.

Les porte-charges

Il existe aussi d’autres types de porte-vélos appelés porte-charges, qui eux permettent non seulement le transport de vélos, mais aussi de scooters. Le porte-charge est équipé d’une rampe pour le chargement des deux roues. Certains ont une capacité de chargement de 90kg. Rameder propose plusieurs types de porte-charges, par exemple ceux adaptés aux caravanes.

Pour un voyage tranquille, n’oubliez pas de bien sécuriser les vélos avec des cadenas lorsque vous n’êtes plus dans le véhicule. Un désassemblage puis le rangement de la selle et des autres parties mobiles vous éviteront certaines mauvaises surprises sur la route des vacances.

Vous aimerez aussi :

16 idées pour recycler votre roue de vélo en objet de déco sensationnel

Transformez un vieux vélo rouillé en déco lumineuse

Jardin : 24 aménagements originaux pour décorer votre extérieur