in

5 conseils pour une chambre Feng Shui

Crédits : KatarzynaBialasiewicz/istock - gamespirit/istock / montage:desidees.net

Lorsque l’on décide de rendre son intérieur feng shui, c’est que nous décidons de tendre vers un mieux-être, et donc changer ce qui ne va plus. On a envie d’y voir plus clair, et tout cela passe par un grand ménage ainsi qu’un réaménagement de son chez-soi.

1) Les couleurs

Commençons par les couleurs qu’il est possible de regrouper selon deux catégories : les couleurs Yang et les couleurs Yin.

Le blanc, jaune, orange, rouge et rose sont des couleurs Yang contrairement au marron, gris, vert, bleu, noir qui sont des couleurs Yin. Chaque catégorie a ses points négatifs et positifs. Il faut donc trouver une harmonie, un équilibre entre les couleurs. En effet, si vous souhaitez une chambre bleue par exemple, il serait préférable de ne consacrer qu’un ou deux pans de mur seulement à cette couleur, puis de mettre en face une couleur Yin.

Si vous souhaitez du changement dans votre vie, optez pour la couleur orange, mais par petites touches seulement.

Le jaune favorise quant à lui la convivialité et la communication.

Pour dynamiser les amours et les affaires, optez pour le rouge.

Le vert, malgré qu’il soit Yin, est une couleur très dynamique. Elle apporte beaucoup de positif niveau santé, argent et favorise les transformations.

Le parme ou le violet aident à se déconnecter, mais il ne faut jamais les utiliser seules, tout comme le bleu qui appelle quant à lui à la réflexion et à la concentration. En effet, cette dernière couleur favorise par exemple le repli sur soi-même s’il n’est pas associé à d’autres. Elle est donc à éviter dans une chambre d’enfant s’il n’y a pas de Yang à côté, car des difficultés à communiquer pourraient en découler…

Finissons par le gris, le noir et le marron qui, comme vous l’aurez compris, sont à proscrire pour éviter la déprime.

Toutes ces couleurs sont à utiliser avec parcimonie et selon les pièces bien évidemment. On évitera par exemple un mur rouge dans la chambre, car ce n’est pas une couleur adaptée au repos…

Crédits : istock/KatarzynaBialasiewicz

2) Les lumières

Concernant les lumières, on optera plutôt pour des lampes qui éclairent en direction du plafond. On oublie donc les spots dirigés vers le lit et on opte plutôt pour des petites lampes de chevet par exemple.

Crédits : istock/Pavlo Plakhotia

3) Les miroirs

On supprime aussi tous les miroirs, car ils réfléchissent les énergies en les multipliant, ce qui n’est pas propice à un bon sommeil. On oublie donc les grands dressings miroirs !

4) Le placement du lit

La position du lit est aussi importante pour permettre une bonne circulation du Chi qui, selon la tradition chinoise, pénètre dans la chambre par les fenêtres et la porte. Or, il a besoin de place pour circuler en toute liberté, et si votre lit se trouve sur son chemin, cela perturbera l’équilibre de la pièce ainsi que votre sommeil. Par ailleurs, n’oubliez pas de placer votre lit dos à un mur !

Crédits : istock/ PC Photography

5) Les meubles

Optez pour des meubles aux coins arrondis. On évite aussi les placards suspendus pour ne pas avoir une sensation de lourdeur.