in ,

Le guide pour cultiver son jardin sur un balcon

Le jardinage est-il un sport national ? En France, on estime que neuf foyers sur dix possèdent leur espace fleuri ou cultivé. Environ 31% de ces foyers disposent d’un balcon pour jardiner. Car bien entendu nous ne disposons pas tous d’un espace pour cultiver un jardin « classique », surtout en ville. Rien n’empêche d’avoir la main verte même quand on habite en immeuble. Il est même possible de faire des choses merveilleuses sur une surface réduite. C’est ce que montre ce petit guide pratique pour cultiver son balcon réalisé par shopalike

S’outiller efficacement

Il faut commencer par vous munir de quelques outils indispensables au jardinage. La petite pelle sert ainsi à creuser la terre et à faire des trous pour planter vos graines. Vous pouvez aussi vous servir du plantoir pour bêcher. Les ciseaux de jardin vous permettront de tailler, de couper et récolter les végétaux. Un petit râteau à main vous sera utile pour nettoyer la terre et brosser les racines. Des gants de jardinage peuvent aussi être pratiques pour éviter de se salir ou de s’abîmer les mains. Enfin, n’oubliez pas l’indispensable arrosoir pour garder vos plantes vertes et les faire pousser.

Exposer vos plantes au soleil

Le soleil est l’élément indispensable pour la pousse des légumes. Une bonne orientation bénéficiera à vos plantes, l’idéal étant d’être exposé plein sud, sud-est et sud-ouest. En général, une plante doit être exposée pendant au moins six heures dans la journée à la lumière du jour pour son bon développement. Mais parfois la chaleur suffit à compenser le manque de luminosité. Une mini-serre peut servir. Vous pouvez aussi utiliser des miroirs pour améliorer l’exposition. Il existe aussi des plantes dites » mi-ombres » ou « ombres » qui s’adaptent parfaitement à une faible luminosité.

Les plantes à cultiver sur un balcon

Bien sûr, un balcon ce n’est pas aussi grand qu’un jardin. Il faut apprendre à rationaliser l’espace de votre jardin urbain. Vous devrez cultiver vos plantes en pot. Les plantes aromatiques sont un bon compromis pour les balcons aussi. Voici une petite liste de ce que vous pourrez y cultiver :

Plantes potagères : radis, tomates-cerises, oignons, haricots verts, cornichons, concombres.

Plantes aromatiques : basilic, origan, thym, menthe, estragon, ciboulette, persil.

Fleurs comestibles : primevères, pensées, capucines, œillets.

Comment planter ?

ehowgarden

Pour le contenant il vaut mieux choisir des pots en terre cuite laissant passer l’eau et l’air, ou des pots en plastique qui sont faciles d’entretien. Attention cependant les pots en terre cuite ne supportent pas les températures très basses qui les faits casser, il faudra donc les rentrer en hiver. Le bois est aussi un matériau favorable aux plantes.

Pour les salades, radis et plantes aromatiques privilégiez les pots de 15 à 22 cm de profondeur. Pour les légumes-fruits comme les tomates, les courgettes, les aubergines ou les concombres choisissez des pots de 40-45 cm de profondeur.

Au fond du pot placez de petits cailloux, des bouts de céramique ou des billes d’argile pour que vos plantes ne se noient pas dans l’humidité. La profondeur du trou pour planter votre graine dépend de l’espèce végétale, elle varie de 1 cm à 7 cm. Espacez vos plantes de 5 à 10 cm pour qu’elles ne se gênent pas entre elles lors de leur croissance. Arrosez régulièrement pour que les graines portent leurs fruits.

L’arrosage 

Bien sûr, rien ne vaut l’arrosage manuel à l’arrosoir ou au pot à eau sur un balcon. Au soleil la terre s’assèche plus vite, arrosez en priorité des plantes exposées. En été évitez de les laisser plus de quelques jours sans eau. En hiver, rentrez vos plantes pour qu’elles ne gèlent pas. Toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins en eau et ne nécessitent pas la même fréquence d’arrosage. À vous de vous renseigner sur leurs besoins respectifs.

La guide complet ici : 

shopalike

Source : Ladepeche , rustica